Publication — « Figurines grecques en contexte. Présence muette dans le sanctuaire, la tombe et la maison »

27574100975220LL’ouvrage Figurines grecques en contexte. Présence muette dans le sanctuaire, la tombe et la maison, qui reprend les actes du colloque de Lille (décembre 2011) et de la journée d’étude de Philadelphie (janvier 2012) est sorti de presse il y a quelques jours.

Stéphanie  Huysecom-Haxhi, Arthur  MullerFigurines grecques en contexte. Présence muette dans le sanctuaire, la tombe et la maison, Collection Archailogia, Presses Universitaires du Septentrion, 496 p. (ISBN-102757411322 ; ISBN-13 978-2-7574-1132-2; GTIN13 (EAN13) 9782757411322-

L’exploitation des figurines de terre cuite dans une perspective d’anthropologie sociale et culturelle renouvelle profondément un domaine de recherche longtemps resté à l’ombre d’une histoire de l’art surannée. Conformément à une tendance lourde de l’archéologie aujourd’hui, les contributions de ce volume privilégient une remise en contexte, dans tous les sens du terme et à plusieurs niveaux : archéologique – assemblages d’objets et répertoire ; cadre du sanctuaire, de la tombe et de la maison ; contexte culturel – pour montrer tout ce qu’une catégorie d’objets trop longtemps discréditée comme pacotille sans signification peut apporter, correctement interrogée, à la connaissance de la piété envers les divinités et les morts.

Une première partie commente quelques types particuliers de terres cuites figurées, tandis que les trois autres les envisagent successivement dans les principaux contextes d’utilisation : le sanctuaire, la tombe et la maison. L’ensemble fait apparaître la profonde cohérence de leur fonction dans les pratiques votives et funéraires et apporte des éléments pour caractériser les cultes domestiques. Ce qui se manifeste ainsi, ce sont des préoccupations fondamentales des sociétés traditionnelles : intégration des jeunes des deux sexes dans la famille et la société, mariage et enfantement. Cette forme d’archéologie cognitive, qui interroge le pourquoi de la présence muette des figurines et donc les intentions de leurs « utilisateurs », débouche sur une anthropologie des sociétés antiques.

Publié avec le soutien du centre de recherche Histoire, Archéologie, Littératures des Mondes Anciens UMR 8164 de l’Université Lille 3 Sciences humaines et sociales et de l’Institut universitaire de France


Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search