Article — « Investigation of ancient gold objects from Artemision at Ephesus using portable µ-XRF »

M. Melcher, M. Schreiner, B. Bühler, Andrea M. Pülz et Ulrike Muss, « Investigation of ancient gold objects from Artemision at Ephesus using portable µ-XRF », ArchéoSciences [En ligne], 33 | 2009,

Plus de 80 objets anciens en or (p.ex. appliques, statuettes et monnaies) datés du VIIIe-VIe siècle av. J.-C. et trouvés lors des fouilles du sanctuaire d’Artémise à Ephèse, ont été analysés au moyen d’un équipement de FX portable pendant les deux campagnes de mesure réalisées au musée archéologique d’Istanbul et au musée d’Ephèse à Selçuk, Turquie, de façon à obtenir des informations sur leur composition chimique et sur leur homogénéité. Ces résultats, complémentés par des études sur leurs techniques de fabrication, contribuent à la connaissance du travail du métal, de son commerce, ainsi que du transfert d’idées et technologies à Ephèse et dans l’Asie de l’Ouest pendant la période Archaïque.

Les objets ont été fabriqués avec des alliages homogènes, se composant en majorité d’or (Au), argent (Ag) et cuivre (Cu). Une forte variation de teneurs a pu être mise en évidence pour l’Au et l’Ag dans le cas de différents objets (Au entre 48,7 and 99,9 %, Ag entre < limite de détection (dl) et 509 %, Cu entre < dl et 4,4 %).

Ces résultats montrent la gamme d’alliages d’or de la collection et permettent de discriminer entre alliages d’or naturels et artificiels (en incluant l’identification d’or « affiné »). Dans certains cas d’objets de typologie, style et/or techniques de fabrication proches, leurs compositions sont identiques, la différence n’apparaissant qu’au niveau du sous-pourcent.


Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search