Publication — « Animaux domestiques et faunes sauvages en territoire arverne »

S. Foucras, Animaux domestiques et faunes sauvages en territoire arverne, 2011, 241 p.

L’étude présentée se fonde sur l’examen de plus de 170 000 ossements animaux provenant de 23 occupations du second âge du Fer de la région Auvergne. Ces ensembles, qui représentent différents contextes archéologiques (fermes, habitat aristocratique, agglomérations, oppida, zones cultuelles et funéraires), permettent ainsi d’aborder les problématiques propres à l’élevage des animaux et à l’utilisation qu’il en est faite dans la sphère domestique, artisanale et sacrée, par l’analyse des mobiliers archéologiques. Cette étude a pour objectif de rendre compte de l’implication de l’animal dans le fonctionnement de la société gauloise.
L’auteur s’est attaché à replacer les données dans leur contexte chronologique, celui de la Gaule laténienne et augustéenne (entre le Ve s. a. J.-C. et le Ier s. de notre ère), et géographique, le territoire des Arvernes ; tout particulièrement le bassin de Clermont-Ferrand et la Grande Limagne d’Auvergne.


Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search